Interview sur le podcast Vivre le diabète sur Frequenza Nostra

Maladies chroniques et sexualité

Maladies chroniques et sexualité le sujet traité lors de l’émission Isula Nuda à la radio Frequenza Notra le vendredi 17 novembre 2023 animé par Sabine Susini, Paule Maerten de C3S-Corsica et à la technique Dominique Ciabrini.

Maladies chroniques et sexualité

Les invitées :

Un vaste sujet, nous avons fait tomber certaines barrières ! Difficile à aborder car souvent tabou.

Il suffit d’en parler aux professionnels de santé comme son médecin traitant mais aussi ne pas hésiter à se faire aider par un ou une sexothérapeuthe. Il y a aussi la possibilité d’en parler à d’autres patients qui souffrent de maladies chroniques également.

Vous pouvez écouter la radio sur la fréquence 99FM.

En ce qui concerne le diabète et la sexualité

A été évoqué les problèmes rencontrés par les patients diabètiques. Dûs à une hyperglycémie souvent constante et l’apparation de complications comme par exemple : la neuropathie diabètique.

Sources assurances maladies

Chez les hommes :

La prévalence des troubles de l’érection en cas de diabète est variable, selon les études. La dysfonction érectile en cas de diabète est considérée comme un indicateur fiable de complications organique et vasculaire.

Les troubles rencontrés vont de l’impuissance (surtout chez les hommes de plus de 50 ans) à l’éjaculation rétrograde (au lieu d’être éjaculé, le sperme est propulsé dans la vessie).

À cause de la baisse de l’estime de soi parfois présente en cas de diabète, une baisse de la libido et du plaisir sexuel peut aussi exister.

L’hyperglycémie fragilise les artères et les nerfs qui contrôlent certaines fonctions liées à la sexualité.

En cas de lésion artérielle, cela peut bloquer l’arrivée du sang vers le pénis et il en résulte des troubles de l’érection.

Si les nerfs impliqués dans l’érection et l’éjaculation sont lésés, cela provoque une dysfonction érectile et des troubles de l’éjaculation.

En cas d’infection de la prostate, cela peut perturber les érections. La baisse de testostérone parfois constatée peut intervenir également dans la baisse du désir.

Chez les femmes :

Les relations entre le diabète et la sexualité féminine ont été moins étudiées que chez les hommes. Le lien entre les deux n’est pas toujours établi.

Selon les études plus récentes, il semble que la prévalence d’au moins un type de trouble sexuel est plus élevée chez les femmes souffrant de diabète que dans la population générale.

On retrouve le plus souvent des problèmes de sécheresse vaginale, ou d’infections (mycoses ou urines) rendant les rapports inconfortables et douloureux. L’absence de désir sexuel peut également être un signe.

Ce sont surtout les troubles microvasculaires liés au diabète (atteinte des petits vaisseaux) qui peuvent entraîner une neuropathie, soit périphérique, soit locale. En cas de lésion artérielle, cela gêne l’arrivée du sang vers le vagin entraînant une sécheresse vaginale et des douleurs lors des rapports sexuels.

Les mycoses génitales sont souvent liées à l’excès de sucre dans les urines favorisant le développement de « champignons ».
La prise d’antibiotiques peut être en cause également.

Enfin, une baisse de l’estime de soi peut entraîner une baisse de la libido et du plaisir sexuel.

Des moyens existent pour s’en prémunir.

Retrouver un équilibre glycémique (parfois le seul retour à un Hb1Ac < à 7%, permet de résoudre un trouble de l’érection).

Et pour ce faire :

  • Adapter, en accord avec votre médecin, le traitement des médicaments du diabète et des pathologies associées : hypertension, cholestérol,…
  • Reprendre une alimentation équilibrée et une activité physique régulière,
  • Réduire la consommation d’alcool,
  • Stopper le tabac,


Retrouve ici le podcast Vivre le diabète sur ta plateforme d’écoute préférée !

Me contacter !

Retour en haut